loading

Biographie : Yoann Boyer

Compagnie les Constructions Fragiles - Yoann Boyer

Biographie

 

Danseur contemporain, improvisateur et diplômé en Life/Art Process® Yoann grandit dans les théatres et sous le chapiteau de Jonathan Sutton avec qui il se forme aux arts du cirque dès 6 ans. À 12 ans il se tourne vers la danse contemporaine auprès de Josette Baïz et du Groupe Grenade pour 10 années d’expériences.

 

Desireux d’expandre ses possibilités, il rejoint le programme de formation D.A.N.C.E dirigé par W.Forsythe, W.Mc Greggor, F.Flamand et A.Preljocaj. La vision chorégraphique du grand nord le touche, il s’installe en Belgique pour travailler avec Pierre Droulers pendant 6 ans. Il découvre une danse abstraite, nourrie par les arts plastiques. S’ensuit alors une série de collaborations chorégraphiques pluri-stylistiques : C.Carlson, T.De Mey, J.Leighton, C.Haleb, C. Fricker et Julyenn Hamilton avec qui il découvre les pratiques d’improvisation.

 

Une telle diversité des genres le rend confus, il est en quête de nouveaux territoires performatifs et découvre les arts du Clown auprès d’Eric Blouet. En 2012 son intérêt à faire du lien entre le personnel et l’artistique l’emmène auprès de Anna Halprin dans le programme de formation Tamalpa. Là il redécouvre son corps, redonne du sens au mouvement, retrouve son essence créative. Il s’ouvre alors à une approche de la performance sensible et intimiste. En parallèle il pratique la communication Non-Violente qui lui donne un regard nouveau sur le langage, les relations humaines et les dynamiques de groupe.

 

Nourri de toutes ces expériences, il rentre à Marseille en 2014 où il développe ses projets artistiques autour de l’improvisation et du jeu performatif. Pédagogue du mouvement, Il transmet sa pratique de corps et de relation à l’autre à tous les curieux de l’inconnu. Il est selectionné comme artiste dans le laboratoire Euro-Mediterranéen pour le développement des arts dans l’espace public : Art’R’Public. Il collabore avec de nombreux artistes locaux comme Christine Fricker, Edith Amsellem, Stephanie Lemonnier, et intervient comme formateur pour l’Institut Tamalpa, à l’université de musique et de dance de Cologne et dans le programme de formation L’Art du Mouvement. En constante improvisation il affirme sa recherche entre abstraction et expressivité.

Pluralité

 

Je me définis comme artiste humaniste pluriel, improvisateur par et pour le mouvement : Artiste humaniste car je perçois l’art comme un outil puissant d’expression et de transformation au service de l’humain. Pluriel car je m’inspire de différents courants, pratiques et médiums artistiques. Improvisateur car je m’autorise à ne pas savoir pour explorer l’inconnu. Mouvement car s’il n’y a plus de mouvement c’est qu’on est mort. Je considère la création comme un processus de devoilement vers l’intime et une recherche d’authenticité. Les questions du vivre et du faire-ensemble sont au coeur de mes préoccupations d’homme-citoyen-artiste, acteur et auteur du monde d’aujourd’hui.

Est-ce que vous aussi vous vous cachez ? - création Yoann Boyer